diciembre 8, 2022

MARQUETING DE CONTINGUTS

Empreses Andorra | Ofertes Andorra | Esdeveniments Andorra | Anuncis Andorra | Empreses

Emmanuel Macron a concédé que sa stratégie reposait sur le fait «d’emmerder» ceux qui font encore aujourd’hui le choix de ne pas se faire vacciner

1 minuto de lectura
Emmanuel Macron a concédé que sa stratégie reposait sur le fait "d'emmerder" ceux qui font encore aujourd'hui le choix de ne pas se faire vacciner. Une sortie qui a fait se soulever l'opposition.

Le chef de l’État n’a pas fait dans la dentelle au sujet du sort qu’il compte réserver aux «non-vaccinés» dans sa lutte contre l’épidémie. À une question d’une lectrice du Parisien, à qui il a réservé sa première interview de l’année, Emmanuel Macron a concédé que sa stratégie reposait sur le fait «d’emmerder» ceux qui font encore aujourd’hui le choix de ne pas se faire vacciner. Une sortie qui a fait se soulever l’opposition.

Emmanuel Macron s’est exprimé dans un entretien au Parisien publié ce mardi 4 janvier au soir sur le site internet du quotidien. Il y dit être décidé à «emmerder» les non-vaccinés «jusqu’au bout» en «limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale». «Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie», a déclaré le chef de l’État, alors que le texte sur le pass vaccinal donne lieu à un débat houleux à l’Assemblée.

https://www.ladepeche.fr/2022/01/04/covid-19-emmanuel-macron-decide-a-emmerder-les-non-vaccines-jusquau-bout-lopposition-sinsurge-10027147.php#xtor=CS5-1000-[emmanuel-macron]-[gratuit]-[covid-19-emmanuel-macron-decide-a-emmerder-les-non-vaccines-jusquau-bout-lopposition-sinsurge::10027147]-[20220104]

Le chef de l'État n'a pas fait dans la dentelle au sujet du sort qu'il compte réserver aux "non-vaccinés" dans sa lutte contre l'épidémie. À une question d'une lectrice du Parisien, à qui il a réservé sa première interview de l'année, Emmanuel Macron a concédé que sa stratégie reposait sur le fait "d'emmerder" ceux qui font encore aujourd'hui le choix de ne pas se faire vacciner. Une sortie qui a fait se soulever l'opposition. Emmanuel Macron s'est exprimé dans un entretien au Parisien publié ce mardi 4 janvier au soir sur le site internet du quotidien. Il y dit être décidé à "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout" en "limitant pour eux, autant que possible, l'accès aux activités de la vie sociale". "Les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout. C'est ça, la stratégie", a déclaré le chef de l'État, alors que le texte sur le pass vaccinal donne lieu à un débat houleux à l'Assemblée.