diciembre 9, 2022

MARQUETING DE CONTINGUTS

Empreses Andorra | Ofertes Andorra | Esdeveniments Andorra | Anuncis Andorra | Empreses

Pamiers se situe au cœur de la plaine de Basse-Ariège, à une vingtaine de kilomètres de la ville médiévale de Foix

3 minutos de lectura
Ville la plus peuplée du département de l'Ariège, Pamiers se situe au cœur de la plaine de Basse-Ariège, à une vingtaine de kilomètres de la ville médiévale de Foix

Ville la plus peuplée du département de l’Ariège, Pamiers se situe au cœur de la plaine de Basse-Ariège, à une vingtaine de kilomètres de la ville médiévale de Foix. Connue dès l’époque romaine, Pamiers a connu un essor important durant le Moyen Âge, entre le XIIᵉ et le XIIIᵉ siècle, notamment grâce aux religions. Important fief de l’orthodoxie à cette période, la ville possédait un grand nombre de couvents à l’époque, la mettant au même rang que des cités aussi importantes que Bordeaux ou même Paris, la capitale.

Après un développement économique important au XIXᵉ siècle, notamment grâce à la métallurgie, la ville de Pamiers s’est aujourd’hui principalement tournée vers le tourisme, présentant encore un beau patrimoine architectural et culturel. Très animée, la cité ariégeoise est le départ de nombreux évènements tout au long de l’année et propose différents divertissements pour toute la famille. Dans son centre ancien, les beaux monuments ne manquent pas et rappellent l’architecture médiévale typique de la région.

La ville doit aussi sa renommée à un haricot, le fameux coco de Pamiers. Ce petit haricot rond est dégusté dans la «mounjetado», le cassoulet local.

Ville la plus peuplée du département de l'Ariège, Pamiers se situe au cœur de la plaine de Basse-Ariège, à une vingtaine de kilomètres de la ville médiévale de Foix Ville la plus peuplée du département de l'Ariège, Pamiers se situe au cœur de la plaine de Basse-Ariège, à une vingtaine de kilomètres de la ville médiévale de Foix

https://agencewebariege.fr/

Ancienne cité importante du Moyen Âge, la ville de Pamiers possède encore un important patrimoine qui démontre ce passé illustre.

Construite au XIIᵉ siècle, puis reconstruite au XVIIᵉ siècle, la cathédrale Saint-Antonin est l’un des joyaux architecturaux de Pamiers. Classée aux Monuments Historiques, elle est bâtie en brique toulousaine rouge, matériau typique de la région. On peut encore admirer le seul vestige de l’église d’origine, le portail de style romain, avec de très beaux chapiteaux représentant entre autres, Adam et Eve, Caïn et Abel ou encore Samson luttant contre un lion. A l’intérieur, on peut également admirer un très beau buffet d’orgue datant du XVIIIᵉ siècle.

Fondé en 1648 par les sœurs de l’ordre de Sainte-Thérèse d’Avila, le Carmel de Pamiers est un bâtiment unique dans la ville. Utilisé comme prison sous la Révolution, il abrite également une tour carrée appelée Tour de l’évêque, construite sous les ordres de Roger-Bernard III, comte de Foix.

Située initialement hors des murs de la ville, l’église Notre-Dame-du-Camp a été fondée au XIIᵉ siècle et agrandie avec une façade en brique au XIVᵉ siècle. Le bâtiment visible aujourd’hui date quant à lui du XVIIᵉ siècle. Le portail a été classé aux Monuments Historiques, tout comme différentes toiles des XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles, ainsi que la partie instrumentale de l’orgue de 1860.

Au fil de promenades dans la ville de Pamiers, on peut admirer d’autres vestiges de l’âge d’or de la ville, comme la tour des Cordeliers de 1512, la tour de la Monnaie de 1419, la porte de Nerviau, seul témoignage de l’ancienne enceinte fortifiée, ou encore le palais de justice et l’abbaye de Cailloup. Cette dernière, chapelle romane de la première moitié du XIIᵉ siècle, a été classée aux Monuments Historiques.

Les canaux qui entourent la vieille ville de Pamiers ont été inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques au terme des années 1990.