Día: 7 abril 2020

El COVID19 ha gripado gran número de eventos y desde MarketingDirecto.com vamos a reinventarnos

Las mascarillas de lujo que las marcas utilizan para explotar el negocio del coronavirus - Máscaras con logos como marcador del estatus social

Video y texto propiedad MarketingDirecto.com

🏠 #QuédateEnCasa, conéctate y disfruta de todo lo que tiene que contarnos #Spotify, #GymVirtual o #PlayStation en este evento online sin precedentes.

El #COVID19 ha gripado gran número de eventos y nosotros, desde MarketingDirecto.com, queremos contagiaros nuestras ganas de reinventarnos. #AhoraMásQueNunca queremos estar al lado de vosotros, profesionales del sector de la #Publicidad y el #Marketing.

👇Todo esto es lo que hemos preparado para vosotros

🕓15:45H. Presentación
Jota y Punto – Founder & CEO de Entrepeneurs Fight Club
Javier Piedrahita – Founder & CEO de MarketingDirecto.com

🕖16:00H. Influencers: un nuevo papel
Luis González – #Influencer y CEO de Tipi Tent

Y ahora, ¿qué pasa con el sector?
Gaby Castellanos – Experta del sector y CEO & Founder de Socialphilia

🕞 16:30H. Mesa redonda: mens sana in corpore sano
Modera: Javier Piedrahita
Intervienen:
Rodrigo González – Country Director of Sales de Spotify
#PatryJordan – Youtuber y entrenadora personal en Gym Virtual

🕦 17:00H. Ahora más que nunca: los eSports
Jorge Huguet – Director de Marketing en Sony PlayStation

🕦 17:30H. Y ahora ¿qué pasa con el sector?
Gaby Castellanos – CEO & Founder de Socialphilia

🕠 18:00H. Concierto de Betto Jones 🎶
Categoria
Notícies i política
Suggerit per HAAWK for a 3rd Party
MorningLightMusic
Música en aquest vídeo
Més informació
Cançó
Typography
Artista
MorningLightMusic
Àlbum
MorningLightMusic.io
Amb llicència concedida a YouTube per
HAAWK for a 3rd Party; HAAWK Publishing

La venda online es a dir el comerç electrònic interior a Andorra serà una de les primeres activitats que es desbloquejarà

El comerç electrònic interior a Andorra serà una de les primeres activitats que es desbloquejarà amb el desconfinament


El comerç electrònic interior serà una de les primeres activitats que es desbloquejarà amb el desconfinament. Ho ha dit el ministre portaveu, Eric Jover, que també ha volgut puntualitzar que de moment no hi ha data per a la reobertura de les escoles i que quan es reprengui es decidirà si s’allarga el curs o es modifica el calendari de vacances. També ha informat que s’han resolt 207 sol·licituds de crèdits tous per un valor superior als 9 milions d’euros.

El Govern té constància de les demandes del sector comercial respecte de la venda en línia i ja hi treballa. Per evitar la mobilitat a hores d’ara no es permetrà, però segons ha dit Jover serà de les primeres activitats que es podran fer tan bon punt es vagin fent el desconfinament.

https://www.andorradifusio.ad/noticies/comerc-electronic-primeres-activitats-reobriran

Pamiers. Pendant le confinement, Oxygène continue d’émettre

Ainsi, chaque jour, les auditeurs d’Oxygène peuvent écouter une partie de leurs émissions et entendre les informations.

«On actualise les informations tous les jours dans Oxy’news de 8 h 30 à 9 h 30. Et l’agenda culturel est devenu un réceptacle d’informations lié au confinement. On passe surtout les informations institutionnelles», explique Suzanne Ketfi.

Dès le début de la crise, la direction de la MJC a décidé de fermer l’intégralité de la structure et donc que Suzanne reste chez elle pour des mesures de sécurité. Par contre, il était hors de question de ne plus émettre. «Dans une crise comme celle-là, c’est trop important. Il faut que les radios de proximité puissent continuer à donner de l’information aux gens», assure-t-elle.

La première semaine de confinement, des tests ont été réalisés pour savoir si elle pouvait travailler depuis chez elle. Et ça marche. «C’est étrange comme situation. De faire de la radio sans voir personne. Les gens m’envoient des messages avec Messenger et WhatsApp. Ce sont de super outils. Avec les nouvelles technologies, pour le moment ça marche», indique-t-elle.

La radio relaie aussi des initiatives locales. Un musicien de Pamiers compose des poèmes qui sont diffusés, des enfants ont enregistré une chanson sur le Covid. «Nous recueillons les témoignages pour savoir comment cela se passe», commente la responsable.

Les animateurs de la radio sont aussi sur la brèche. Kevin continue son Nightless, il y a toujours potion Lisa, Mixtube, Pole sud. Et Morgan avec la météo.

«Nous avons une grille assez bien remplie, cela marche bien. On essaie de la respecter et pour le moment ça va», assure Suzanne.

Et les gens semblent avoir gardé le lien avec la radio. «Sur les réseaux sociaux, nous avons des retours. C’est le seul moyen vu que les gens ne peuvent plus appeler à la radio. On constate qu’il y a beaucoup de partage, c‘est une petite indication».

Depuis 1993
Oxygène FM a commencé à émettre en 1993. Elle est une des 3 radios en France qui font partie intégrante d’une MJC.

Radio associative de catégorie A, elle est au service de la vie locale. «C’est aussi un moyen d’expression privilégié et un outil permettant l’échange d’idées dans un cadre démocratique, dans le respect des règles définies par le CSA et en adéquation avec les valeurs de la MJC», indique la MJC. On peut écouter radio Oxygène sur la fréquence 94.2 et 102.2. Et sur internet sur le site www.oxygenefm.com.

https://www.ladepeche.fr/2020/04/05/pendant-le-confinement-oxygene-continue-demettre,8833445.php

Pamiers quatrième semaine de confinement les services de la ville restent à pied d’œuvre dans le cadre du Plan de Continuité d’Activité

À l’entrée dans la quatrième semaine de confinement, les services de la ville restent à pied d’œuvre dans le cadre du Plan de Continuité d’Activité. Hier comme tous les lundis une visio-conférence s’est déroulée avec les principaux directeurs de service, les syndicats, le Maire André Trigano et le 1er adjoint Gérard Legrand.

La collecte des déchets est effectuée par le SMECTOM. A ce jour seules les ordures ménagères sont ramassées et non les sacs jaunes car le centre de tri du SMECTOM est à l’arrêt. En ce qui concerne les sacs jaunes, il est demandé aux usagers de les stocker. En l’absence de ramassage, la recherche d’une solution alternative est en cours. Pour les ordures ménagères, elles doivent être stockées dans les conteneurs individuels qui ne sont sortis que lorsqu’ils sont pleins ou déposés dans les bornes enterrées . « Des mesures de désinfection des abords de ces bornes et des points de regroupement sont d’ores et déjà prises, tout comme les poignets permettant l’ouverture de ces équipements », souligne-t-on en mairie. Les agents de nettoyage de la ville pallient le « manque de civisme de certains qui, ne respectant aucune règle, déposent les ordures aux pieds des conteneurs ou des bornes enterrées ». Le Maire insiste sur « le respect des consignes et en appelle aux Appaméens pour que, dans cette période compliquée, chacun puisse apporter sa contribution au maintien de la salubrité de la ville« . Une surveillance accrue des zones où les règles de dépôt ne sont pas respectées va être mise en œuvre dans les jours qui viennent.

Désinfection : la ville a reçu un avis défavorable de la Direction Régionale de l’Environnement en lien avec l’Agence Régionale de Santé pour que soit effectué à grande échelle une désinfection des rues. Seul le mobilier urbain de la place de la République, les rambardes d’appui devant les magasins de l’hyper-centre, ainsi que les poignets et les abords des conteneurs enterrés et bacs de regroupement seront désinfectés de façon régulière.

Action du CCAS : depuis le début de la crise, la ville prend en charge un appel téléphonique régulier et spécifique aux personnes inscrites (à leur demande) sur le répertoire communal. Les personnes âgées, en situation de dépendance et ou d’isolement peuvent toujours s’y inscrire en contactant le CCCAS au 05 61 60 95 50. D’autre part, La ville en lien avec les deux épiceries principales du centre-ville a pris en charge le portage des courses pour les personnes ne pouvant se déplacer et la semaine dernière ce sont 40 livraisons qui ont eu lieu par des agents municipaux volontaires.

Accueil des enfants de soignants, des fonctionnaires de police, de la gendarmerie et pompiers : Pour la période des vacances de Pâques qui vient de s’ouvrir, cet accueil est organisé en accord les services de la Jeunesse et des Sports sur le site de Las Parets avec des agents qui se relaient par roulement. De nombreuses mesures sont prises pour la protection du personnel et pour le nettoyage des locaux, mobilier et jouets.

Police municipale : La Police Municipale poursuit ses missions de surveillance générale et de sécurisation des commerces ouverts. De plus elle contrôle les attestations dérogatoires de déplacements qui doivent être fournies par les personnes sortant de leur domicile durant la période de confinement ( 1150 contrôles effectués la semaine passée).
Maison des associations : Elle accueille depuis la semaine dernière le centre d’accueil médical dédié au COVID 19, de 14 H à 18 H . La ville prête les locaux et assure leur entretien.

Don de nourriture : La ville a fait don aux Restos du Cœur des denrées alimentaires non utilisées par la restauration scolaire mise à l’arrêt depuis le confinement.

Les élus municipaux saluent « tous les services de la ville,  tous les employés municipaux sur le terrain qui se rend volontaires pour accomplir des tâches parfois ingrates. La ville veille à leur protection par la mise à disposition de vêtements de travail adaptés et renouvelés, de masques et d’une formation spécifique sur les bons gestes à adopter. Un grand merci à eux qui font preuve d’un dévouement et d’un sens aigu du service public. »

Pamiers au temps du confinement : il n’y aura pas de désinfection à grande échelle des rues

Andorra Turisme esperarà al 15 de maig per definir la campanya d’estiu l’única aposta clara són els mercats de proximitat, Espanya i França

Andorra Turisme esperarà al 15 de maig per definir la campanya d'estiu l'única aposta clara a hores d'ara són els mercats de proximitat, Espanya i França


https://www.andorradifusio.ad/noticies/andorra-turisme-esperara-15-maig-definir#.XoyNKT_vWJ4.twitter

La crisi sanitària mundial no només ha obligat a cancel·lar l’espectacle del Cirque du Soleil de juliol. La incertesa actual obliga a adaptar l’estratègia d’Andorra Turisme per als mesos vinents sense saber encara com afectarà els hàbits de consum. Segons Betim Budzaku, amb el 75% dels vols al continent cancel·lats, l’única aposta clara a hores d’ara són els mercats de proximitat, Espanya i França.

Andorra Turisme es fixa el 15 de maig com a punt d’inflexió per definir les accions de futur. Tenint en compte que juliol és el mes en què el turisme ha crescut més proporcionalment en els últims vuit anys, i que l’agost ja és un mes fort, l’estiu es veu amb esperança. «Dins de la desgràcia d’això, la sort, si es pot dir d’alguna manera, és que ha passat en el període de temps millor possible, excepte la Setmana Santa, que fa mal, òbviament. Si hagués passat això al desembre, la situació més que crítica seria dramàtica i tràgica», assegura el gerent de l’ens, tot esperant la reacció d'»algun tipus de turista que tingui la possibilitat de viatjar fora del seu país».

Intuïció, sentit comú i responsabilitat són les eines, segons Budzaku, per encarar un futur incert i adaptar-se a una realitat que també afectarà els hàbits del turisme.

Andorra Turisme esperarà al 15 de maig per definir la campanya d'estiu l'única aposta clara a hores d'ara són els mercats de proximitat, Espanya i França

https://www.andorradifusio.ad/noticies/andorra-turisme-esperara-15-maig-definir#.XoyNKT_vWJ4.twitter

RSS
Follow by Email